Mehariste - Reeb

 Capitaine Eugène REEB 1917 - 1951

1

I M P O R T A N T

 

NOUVELLES IMAGES SUR KIDAL AVEC LE LIEUTENANT LAGARDE

 

CLIQUEZ CI-DESSUS POUR VOIR

LES IMAGES

 

 

 Eugène REEB , né le 17 Août 1917 à Saverne ( Bas Rhin ) fit de Ci-dessus , Eugène REEB à Kidal sur son méhariSaverne , puis prépara Saint - Cyr au Lycée Kléber de Strasbourg.

 

 

Eugène REEB , est né le 17 Août 1917 à Saverne ( Bas Rhin ). Il fit de solides études au Collège de Saverne , puis prépara Saint - Cyr au Lycée Kléber de Strasbourg.

Il choisit à sa sortie de l'Ecole le 24° Régiment de Tirailleurs Sénégalais . C'est avec la 4° Division d'Infanterie Coloniale qu'il sera engagé en 1940 dans le cadre de la 7° Armée du Général Frère .

Après plusieurs combats, le 25 Mai 1940 , il sera blessé près du village d'Aubigny à la hanche droite , il fera l'objet d'une citation à l'ordre de la Nation .

Dès sa guérison , REEB est affecté au bataillon des Confins Soudanais et en 1941 il est nommé chef de la subdivision de Kidal.

Il part en 1943 à la guerre en Italie.

La guerre terminée , il prend le commandement de la subdivision Nomade de Tahoua. Il fonde à 120 km. de Tahoua : le village de Kao où il fit construire un dispensaire, un service zootechnique, et un magasin à vivres.

Mais sa plus belle oeuvre restera l'école nomade de Kao .

Epuisé par une fièvre sournoise, il rentre à Paris en Mars 1948 et suit le stage du Centre des Hautes Etudes d'Administration Musulmane.

( Voir la conférence sur les IKLAN ou Touaregs noires )

Gravement malade il s'éteindra le 4 Mars 1951 à Corenc ( Isère ).

Séjour à Kidal dans l'Adrar des Iforas : E. Reeb apprend la Tamasheq, étudie les moeurs des populations qu'il consigne dans une monographie régionale.

     

 

 

Le seul véhicule civil mis à la disposition du Lieutenant Reeb à Kidal : est la " ROSALIE " attelée à un chameau. Cette antique voiture serait celle de Madame Pierrette Bideau pour rejoindre le Lieutenant Brandstetter du groupe nomade du Timetrin . Cette épopée à travers le Sahara aurait servi de point de départ au roman de Roger Frison Roche : " Le Rendez-vous d'Essendilène " 

 

 

Le canyon : photo de Mr, Georges Tairraz

 

Extrait du roman de Frison Roche " Le rendez-vous d'Essendilène "

Ce canyon se trouve près de Fort Gardel dans l'Adjjer.

Le départ de KIDAL

 

Derrière la mosquée: l'hommage des Tirailleurs et des Méharistes à leur chef

 

Au revoir mon brave " PATO "

 

Devant la résidence, le Lieutenant REEB quittant Kidal.

A côté, son successeur le Lieutenant LAGARDE.

Suite


Pages

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29