version

anglaise

 

 

 

 Après de nombreux détours dans l'Adar , je reçu du gouverneur de Kidal , Monsieur AG FONI, un message : Temhai était à Ad Takelout . Un frisson parcourut mon corps , j'allais enfin rencontrer, un mythe, j'arrivais au but de mon voyage initiatique dans l'Adar des Iforas.

Bien vite notre guide , un Tamasheq de la fraction des IDNAN ( ANARA ), nous conduisit dans son campement .

Très rustique et pauvre , un groupe de trois ou quatre tentes se dressait au milieu des Euphorbes. Dans l'une d'entre elles au milieu des femmes , Temhai nous attendait.

 

 

2

 

 
 

Après 60 ans de silence, en 1997, je retrouvais la trace de Temhai, la compagne de Lucien. Tout un roman revivait dans mon esprit .

J'étais impatient , et avec beaucoup d'émotion , je lui demandais si elle se souvenait de cette époque.

A l'évocation du nom de Lucien , elle eut un petit regard énigmatique, et interrogateur , mais vite ce visage soudain illuminé retrouva sa solitude : Temhai avait perdu depuis des années une partie de ses facultés.

 

1

 

Une des arrières...arrières petites filles de Temhai avec dans ses bras son bébé.

Cette jeune femme aurait 13 ans, et serait d'après certains anciens du campement , parente avec Madame Alice de Jenlis , actuellement en poste à l'UNESCO à Paris.

Lucien Crouzet le père de Madame Alice de Jenlis, aurait eu un fils avec Temhai.

ALICE DE JENLIS avec CHICO à l'emission de P. SEBASTIEN

pour la promotion des identités, des populations autochtones, et des minorités.

 

 

 

 Retour vers le sommaire

ou vers la page suivante


Pages

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29